Le Bain Marie Restaurant Avignon

L’histoire du restaurant Le Bain Marie débute en 1979, lorsque Régine Viaud sa fondatrice ouvre son premier établissement surnommé « Le petit Bain Marie » rue Grande Fusterie dans le quartier de la Balance en Avignon.

Cette passionnée de cuisine, qui débuta sa carrière en 1976 à Ménerbes dans le Lubéron dans les cuisines du restaurant « Chez Marie », s’appliquera à faire du petit Bain Marie un endroit convivial et raffiné.

Renaud et Stéphanie, ses enfants, apprendront eux aussi le métier. Ils deviendront alors polyvalents, entre l’accueil et la cuisine, et très vite sauront user du savoir-faire de leur mère.

En 1998, le Bain Marie s’agrandit dans un vieil hôtel particulier du XIVème siècle, un lieu magique, hors du temps, à la fois en retrait et en plein cœur d’Avignon. Cette vieille bâtisse était anciennement rattachée au Cloître Sainte-Claire. Ce couvent, crée en 1239 par les religieuses de Sainte-Claire est un des plus anciens de la ville.

Entre une cour-jardin à ciel ouvert, une jolie volière et le salon-bar, on apprécie la décoration originale et authentique de la maîtresse de maison.

Mais ce restaurant si romantique qu’est le Bain Marie ne serait rien sans la cuisine de Régine Viaud. Il s’agit d’une cuisine provençale et française revue avec fantaisie et exotisme qui fait preuve d’une inspiration vagabonde et gourmande. Finesse, saveur, tradition et créativité sont les maîtres mots.

Et c’est après sa disparition, en juin 2006, que son fils Renaud, pour lui rendre hommage, a réouvert le Bain Marie, reprenant ainsi le flambeau.

Aujourd’hui c’est dans une toute nouvelle décoration plus contemporaine et masculine signée Pascale Palun, que Renaud reçoit les amoureux de bonne cuisine, en remettant au goût du jour les recettes qui firent la renommée de sa mère.